Le gothique d'avant-garde

Mis à jour : 31 août 2019

Du samedi 21 au dimanche 29 septembre 2019, LES COMPAGNONS ARTISTES exploreront l'art gothique contemporain, dans l'esprit visionnaire des Ymagiers du Moyen-âge, sans les plagier.





PAR JERÔME DUFAY

Entre l’avant gardisme à la mode Marcel Duchamp, qui se fit connaître en se servant d'un urinoir pour en faire une œuvre prétendument d’art contemporain, et les ymagiers du Moyen-âge, il ne fait pas de doute que les plus visionnaires furent bien ces derniers.

L’œuvre des compagnons sculpteurs de l’époque médiévale tient à la fois des arts primitifs, des arts égyptiens, grecs, romains, de la Renaissance, du surréalisme, du cubisme et de toutes les tendances modernes.

A côté d’eux, Duchamp n’existe pas. Ecrire cela n’est d’ailleurs pas faire injure à la mémoire de celui qui fit tant pour s’écarter du sens du beau et de tout symbolisme. Duchamp n’était pas du monde des créateurs puisqu’il construisait sa renommée avec le « ready made », le prêt à utiliser, en détournant des objets conçus par d’autres que lui pour mystifier ses propres contemplateurs.


La vision contemporaine des COMPAGNONS ARTISTES


L’exposition « le Gothique dans tous ses états » organisée par le collectif LES COMPAGNONS ARTISTES qui se tiendra à la salle des fêtes d’Argoeuves (près d’Amiens) du samedi 21 à dimanche 29 septembre donnera aux visiteurs une vision contemporaine d’un art populaire qui mérite d’être mieux connu du plus grand nombre.

En art gothique contemporain, tous les possibles sont ouverts. Il n’a pas été demandé aux artistes de plagier les ymagiers des 12ème et 13ème siècles, mais de faire preuve de la plus grande liberté d’expression, sans limite, sans autocensure.

Parce qu’ils avaient cette liberté-là, les sculpteurs du Moyen-âge laissèrent sur les cathédrales des scènes les plus osées de sodomies entres épiscopes, de religieux damnés jetés dans le feu des enfers.



Les ymagiers sculpteurs du Moyen-âge ont travaillé sur les cathédrales en toute liberté. (Photo : Christian Dumolard. Droits réservés).


En art gothique contemporain, tous les possibles sont ouverts


L’architecture gothique était elle-même ultra avant gardiste. Elle défiait la physique pour élever les temples de la foi au plus près de la voûte céleste, porte du royaume divin. L’art ogival reste à la base de bien de constructions contemporaines, comme la Tour Eiffel reposant sur ses quatre piliers, comme reposent les flèches de cathédrales.

Cette exposition a pour objet de voyager au cours des mois qui suivront. En 2020, Amiens célèbrera le huit-centième anniversaire de la pose de la première pierre de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Cet édifice est la plus grande église gothique de France, au double de volume de Notre-Dame de Paris.

En préfiguration des festivités qui encadreront cet évènement historique, LES COMPAGNONS ARTISTES ouvrent la voie (et la voix) à la modernité d’un gothique séculaire.